Telecentre Europe

L’accès aux TICs pour tous

Les personnes qui n’ont pas accès aux nouvelles technologies en Europe représentent 40% de la population. Telecentre Europe joue un rôle de premier plan en développant un mouvement européen de lutte contre la fracture numérique. Interface3 a rejoint le réseau en résonnance avec ce principe : rendre les TICs accessibles à tous !

En octobre 2010, Telecentre Europe s’est constitué en AISBL (Association Internationale Sans But Lucratif) et a élu domicile au siège d’Interface3. En décembre 2010, Laure Lemaire, directrice d’Interface3, est devenue membre du Conseil d’Administration de la nouvelle AISBL.

Qu’est-ce qu’un télécentre ?

Un télécentre est un endroit publiquement accessible où les gens peuvent obtenir de l’aide pour accéder à des ordinateurs, à Internet et à d’autres technologies numériques. Ce qui leur permet de recueillir des informations, de créer et de communiquer avec autrui.

Ainsi ils développent des compétences numériques essentielles afin de trouver de meilleures opportunités d’emploi, de participer utilement à la société ou d’améliorer et transformer leurs vies.

Ces espaces se trouvent dans les bibliothèques publiques, les centres d’éducation et de formation, les organismes à vocation sociale. En Communauté française de Belgique, on parle d’Espaces Publics Numériques (EPN).

On estime à plus de 25 millions le nombre de personnes digitalement exclues bénéficiant directement de ces services. Plusieurs groupes de travail thématiques se sont ainsi créés, les plus actifs s’articulant autour de l’emploi et des programmes de l’Union Européenne. Le nombre de télécentres représentés dans la région européenne est estimé à plus de 100.000.

Telecentre-Europe en bref...

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication représentent une passerelle vers le développement économique et social. La mission que s’est donnée le réseau Telecentre Europe est d’aider ses membres à améliorer leur efficacité et à augmenter leur impact par le biais d’échanges d’information, de connaissances et de bonnes pratiques.

30.000 Espaces Publics Numériques dans 33 pays européens et dans dix  pays extra européens sont membres de Telecentre Europe.

Naissance du projet

Cette communauté de télécentres est née en 2007 à Barcelone à l’occasion d’un workshop international sur les compétences informatiques et l’emploi (organisé par le réseau collaboratif mondial Telecentre.org et le réseau espagnol Esplai). Le besoin d’agir y est apparu si important que les participants ont décidé de transformer le débat en action et de s’ériger en réseau autour d’un site web collaboratif européen, homologue du réseau mondial (http://telecentreeurope.ning.com).

Son succès fut instantané et le nombre de réseaux de télécentres et membres individuels inscrits et actifs a vite atteint la centaine.

L’organisation fut officiellement lancée le 7 décembre 2008 à Vienne lors du sommet Européen sur l’e-inclusion. Par le biais de notre coordination du réseau « Do IT », nous sommes devenus membre en 2008. En avril 2008 une grande réunion de membres à Riga permit de constituer une véritable organisation.

En octobre 2009, suite au sommet d’Istanbul, 21 membres ont signé un mémorandum. Il s’agissait de créer une entité légale qui représentera et défendra les intérêts des membres auprès notamment des instances Européennes et de financeurs supranationaux et privés.

Get online Week 2011 à Interface3

Lancement de la Get online Week 2011 à Interface3, en présence de Neelie Kroes, Commissaire européenne en charge de la stratégie numérique !

Le 24 février 2011, Telecentre Europe lance sa deuxième campagne « Get online Week » à travers toute l’Europe. Plus de 100.000 personnes, dans 5.000 télécentres de plus de 30 pays, ont été touchées par cette campagne. L’objectif était d’attirer en ligne des personnes qui n’ont jamais utilisé Internet. Leur montrer les avantages qu’ils peuvent retirer des nouvelles technologies et des nombreuses applications du Web.

A cette occasion, 100 stagiaires d’Interface3 ont joué le rôle d’ambassadrices des NTICs. Elles ont initié 100 femmes éloignées de ces technologies à la recherche sur Internet via un jeu de piste en ligne. Chaque stagiaire a invité et accompagné une personne de son entourage afin de lui montrer les différentes possibilités qu’offrait le Web : réserver un ticket, parcourir un horaire ou créer un itinéraire,...