Get Online Week 2013

 

Alors que la demande de personnel ayant des bonnes connaissances en informatique augmente d'environ 3% par an, près de la moitié de la main-d'œuvre européenne (47%) n'a pas les compétences TICs  suffisantes pour décrocher un emploi.

Par ailleurs, 23% des européens entre 16 et 74 ans n'ont jamais utilisé l'Internet : il reste du chemin à faire pour arriver à l'ambitieux objectif européen fixés pour 2015 (stratégie numérique pour l'Europe) : réduire à 15% de la population les « non-utilisateurs ».

La campagne européenne Get Online Week qui se déroule entre le 18 et le 24 Mars 2013, a pour but d’attirer l’attention sur ces contradictions européennes et vise cette année la génération « Y »  avec deux objectifs :

  1. encourager les jeunes à entreprendre une carrière dans les TICs ;
  2. susciter la collaboration intergénérationnelle entre jeunes et aînés« non-connectés » et faire ensemble les premiers pas dans le monde informatique.

Plusieurs activités sont organisées dans le cadre du GOW2013. Quelques exemples ? En Pologne, des jeunes volontaires, « les gardiens du digital », aideront les personnes âgées de plus de 50 ans sans aucune expérience à se connecter pour la première fois à l'Internet. A Malte, « les anges digitales » - des écoliers âgés de 10-11, aideront leurs grands-parents dans le cadre de plusieurs activités informatiques.  En Estonie une «nuit blanche TIC» est organisée à l’intention des jeunes, avec un concours vidéo et des formations en ligne…

En Belgique, Interface3 a organisé le Web Marathon dans l’esprit de la GOW2013, tout en axant son initiative vers le public féminin (c’est notre dada !). Ainsi des jeunes « Webmaîtresse »  ont aidé des entrepreneures à lancer leur activité sur le Web…

Environ 10.000 centres de formation, Espaces Publiques Numériques,  bibliothèques, écoles et organismes municipaux, participeront à la campagneGOW2013 dans 30 pays européens.

Organisée par Telecentre-Europe, un « réseau de réseaux » d’EPN et de centres de formation, cette action est soutenue par Accenture, Liberty Global et Microsoft.

Elena Lanzoni