Atelier : votre PC vu de l’intérieur

Samedi 12 mai 2012 à partir de 10 heures Interface3 et Telecentre-Europe ont accueilli un public enthousiaste au stand de la Direction Générale Société de l’information (bâtiment Berlaymont), dans le cadre de la Fête de l'Europe, une journée « portes ouvertes »  pour découvrir les réalisations de l'Union européenne de manière concrète, ludique et interactive. Au programme d'Interface3: découverte d'outils online et un atelier pour mettre la main à la pâte informatique !

Interface3 a participé à la Fête de l'Europe en tant que membre actif de Telecentre-Europe et centre de formation continue soutenu par le Fonds Social Européen.

Au programme : une découverte des derniers outils online réalisés en collaboration avec Telcentre-Europe (Skillage, un quiz en ligne pour mesurer les compétences informatiques - www.skillage.eu - et  KC4all,  un outil en ligne finalisé à la recherche d'emploi - www.keycompetences.eu/wordpress/belgian-toolkit) et un atelier de découverte hardware : « votre PC vu de l’intérieur ».

Pendant l’atelier, nous avons ouvert, montré, raconté, démonté, et remonté un ordinateur.

Animatrices : Doris Bitini, coordinatrice de la formation « Helpdesk informatique » au sein d’Interface3, Souad Dahmani et Renata Jablonska, agents de support informatique au Service Public fédéral Justice et ex-étudiantes « Helpdesk informatique » d’Interface3.

Pourquoi des ateliers « votre pc vu de l’intérieur » ?

L’équipe d’Interface3 le constate tous les jours : l’informatique a une image de complexité très forte, seulement en partie méritée, qui ne favorise pas son appropriation, même par des personnes qui travaillent en permanence devant un ordinateur. Les mystères technologiques, qu’ils soient liés à la méconnaissance de l’outil ou à sa réelle complexité, augmentent la peur par rapport à la machine, ralentissant l’apprentissage technologique. D’où l’importance d’expérimenter l’hardware...

Ouvrir la boîte noire ?

Depuis 2001, Interface3 organise des ateliers « votre PC vu de l’intérieur », ouverts à toutes et à tous.

Les animatrices de ces ateliers sont souvent des étudiantes actuelles ou anciennes d’Interface3. Les ateliers sont l’occasion de répondre à des questions sur des pannes des PC et de se faire rapidement une idée de ce que contient la « tour » : carte mère, disque dur, lecteur CD-Rom, carte vidéo, carte son, bloc d’alimentation...

Les animatrices montent et démontent, font monter et démonter le contenu de la tour, elles expliquent rapidement le rôle des différents composants, les font passer de main en main. Les parties de l’ordinateur sont en petit nombre, et faciles à différencier.

Une des réactions courantes dans ces ateliers, est que, en fait, « c’est beaucoup moins compliqué que ce que l’on croyait ». Contrairement à ce que l’on pense, un PC n’est pas très complexe, et ce n’est pas non plus fragile : un ordinateur arrêté et débranché se laisse ouvrir et démonter sans précaution particulière... à condition de garder en tête la manière dont les branchements sont faits, bien sûr, pour savoir remonter l’ordinateur ! Après l’atelier, les participants sont capables - chez eux - de rebrancher correctement leur lecteur de CD ou de changer la carte son, et savent à quoi ressemble, de l’extérieur, un microprocesseur.

Ainsi, à travers l’atelier, l’idée qu’un ordinateur est un outil que seuls les spécialistes peuvent comprendre est remise en cause...

Le hardware démystifié

Les ateliers démystifient le hardware, qui est sans doute la partie perçues comme la plus difficile par madame et monsieur tout le monde. Cela fait partie, pour Interface3, des pratiques qui peuvent aider les utilisatrices et utilisateurs à franchir ensuite d’autres pas, à modifier leur rapport avec l’informatique et à gagner en autonomie dans leur rapport à leur outil de travail.

Savoir utiliser un traitement de texte ou un tableur ne suffit pas à être rassuré par rapport aux technologies, à faire face à un vendeur de matériel ou à aller s’informer en ligne sur des choix de matériel. Les ateliers « votre PC vu de l’intérieur » visent, à leur petite échelle, à désacraliser les composants matériels de l’informatique et à gagner ainsi en assurance et autonomie !

... Par ailleurs, c’est amusant et adapté à toute la famille ! Venez tester vous-même !

Mode d’emploi du PC vu de l’intérieur

Le premier atelier « votre PC vu de l’intérieur » a eu lieu à Interface3 en 2001, lors de la première édition des Digitales. L’idée était de croiser les compétences, de permettre aux étudiantes d’Interface3 de ne pas seulement assister à des conférences, mais d’animer elles-mêmes des ateliers. Les ateliers sont donnés en général par les étudiantes actuelles ou anciennes de la formation « Helpdesk informatique », à un moment de leur formation où elles ont déjà un bon niveau en hardware. Les ateliers « pc vu de l’intérieur » durent de 30 minutes à 3 heures, avec 5 à 6 animatrices et de 10 à 15 personnes qui y assistent.

Matériel à prévoir

  • au moins un ordinateur démontable, deux si possible.

Contenu de l’atelier

  • En option : une présentation théorique de l’ordinateur, tant les périphériques que l’intérieur de l’ordinateur, ex-cathedra.
  • Ouverture de la tour, et démontage des composants. Au fur et à mesure, sont données les règles à respecter pour les branchements, et les pièces circulent et sont tripotées par les participants.
  • Remontage et rallumage de l’ordinateur.

Intérêt pédagogique pour les stagiaires en formation

  • Donner un cours ou une initiation à des groupes externes oblige à réviser sa matière et à maîtriser totalement le contenu des cours.
  • Durant les formations, les stagiaires n’ont pas forcément conscience de tout ce qu’elles ont appris : en se retrouvant avec des utilisateurs qui sont très loin d’avoir leur niveau de connaissance, elles réalisent qu’elles ont avancé.
  • C’est un projet : des dates de réalisations à respecter, un travail nécessairement en équipe, gestion des délais
  • Prendre la parole en public, devant des inconnus.
  • Organiser sa matière pour la rendre accessible.
  • Le bilan des stagiaires est positif, notamment au niveau de la prise de confiance en soit, et de la motivation à continuer la formation.